Vélo d’appartement : pourquoi lui donner une chance si vous n’avez pas 60 ans ?

//Vélo d’appartement : pourquoi lui donner une chance si vous n’avez pas 60 ans ?
Vélo d’appartement : pourquoi lui donner une chance si vous n’avez pas 60 ans ?2019-01-10T08:12:03+00:00

Project Description

Tu passes tous les jours à côté de lui dans ta salle de sport low cost, sans même lui jeter un regard, tant tu l’as depuis longtemps étiqueté comme « machine de p’tits vieux ».

Et franchement, comment t’en vouloir ?

Le vélo d’appartement réunit effectivement tous les critères de cette planète pour être estampillé comme un appareil de cardio (un peu trop) pépère :

  • il ne bute pas tes articulations ni les tendons, parfait donc pour les personnes atteintes d’arthrite (A.K.A les ieuv’) et les athlètes en réeduc’ qui ont un peu trop fait les fifous
  • il est super simple d’utilisation, si bien que même ton reup’ qui n’a jamais fait de sport et qui ne voit plus sa bite depuis 1969 peut en faire easy
  • il ne demande pas une attention de fou malade, si bien que les « cotons-tiges » peuvent lire leur gazette en même temps au calmito pépito

Mais ce qui t’a peut être échappé, c’est que le vélo d’appartement, c’est aussi :

  • une machine qui fonctionne bien avec le format HIIT, ce qui veut dire que tu es tout à fait en mesure de bouger ton tas de graisse intensément dessus un ergomètre qui peut te permettre de bien t’échauffer les jambes avant d’aller squatter du lourd au rack
  • un travail cardio ET respiratoire

Ses gros défauts :

  • oh mon dieu il est chiant à mourir, plutôt regarder l’intégral de Maigret que de poser son cul dessus 1heure ou plus
  • il ne bosse pas le haut du corps, si tu zieutes le physique vintage de Schwarz accroche toi poto !

Afin d’éviter l’ennui, sport-equipements propose plusieurs solutions pas co-connes, à commencer par le maintenant classique format HIIT. Très en vogue depuis 2 ans en France (32 aux US), il permet un entrainement court, mais intense pour tous ceux qui développent de l’urticaire à l’idée de passer plus de 40 minutes sur un ergomètre quelconque.

Deuxième solution, s’orienter vers d’autres types de vélos d’appartement (oui, c’est une grande famille), comme :

  • l’assault air bike, un vélo pour les gros bourrins adeptes de CrossFit qui veulent envoyer du steak par tranches de 30s. Tu montes dessus et tu démontes tout, t’arraches les poignets et tu déboulonnes la selle tellement tu te donnes ! Le gros plus c’est que tu taffes tout ton body.
  • le vélo de spinning : une selle étroite qui te rentre dans le uc’ et c’est parti pour 45 minutes de cours avec un type que tu connais pas qui te gueule dessus pour que t’écrases les pédales. Très fun, tu risques de suer à grosses gouttes, de détester le coach, et de ne pas voir le temps passer
  • l’elliptique, plutôt chiant aussi, mais inclus un travail de bras sympa. Parfait si tu prépares ta saison aux sports d’hiver, chanceux !

Source de l’infographie sur le vélo d’appartement : https://www.sport-equipements.fr/entrainement-sportif/cours-fitness/equipements/velo-appartement/

Project Details

Categories: